Nieuwsbrief
Presse - Saison 2011/2012
Rotterdam, août 2011

Un bon début

Au musée Boijmans Van Beuningen, le premier semestre de 2011 a dépassé les attentes.

Courtyard Museum Boijmans Van Beuningen. Photo: Fred Ernst
Courtyard Museum Boijmans Van Beuningen. Photo: Fred Ernst

Un bon début pour le musée Boijmans Van Beuningen
Juillet 2011

Au musée Boijmans Van Beuningen, le premier semestre de 2011 a dépassé les attentes. Plus de 165 000 personnes ont visité les quelque vingt expositions et projets organisés par le musée. Ces visiteurs ont apporté environ 4,3 millions d’euros à la ville de Rotterdam. Le site Internet et les plateformes en ligne ont été consultés par plus de 450 000 curieux.

LINK COMMUNIQUE DE PRESSE ET HIGH RES IMAGES

Visiteurs et nouveaux médias
Le musée Boijmans Van Beuningen a reçu au premier semestre de 2011 plus de 165 000 visiteurs, dont quelque 24 000 jeunes de moins de 18 ans. Ces visiteurs ont dépensé au total près de 4,3 millions d’euros dans les hôtels, boutiques et restaurants de Rotterdam, selon les statistiques de Rotterdam Marketing et de Holland Art Cities. Le site Internet www.boijmans.nl a attiré 330 000 visiteurs, dont 21 % résidant hors des Pays-Bas. De janvier à juin 2011, plus de 53 000 personnes ont regardé sur la chaîne vidéo en ligne arttube.boijmans.nl des vidéos consacrées à l’art et au design. Le Pindakaaspost et les émissions de Boijmans TV ont été particulièrement populaires. La collection virtuelle du musée, collectie.boijmans.nl, a été visitée plus de 60 000 fois cette année. Depuis son lancement début avril, l’original moteur de recherches alma.boijmans.nl a déjà été consulté 4 000 fois. Par l’intermédiaire des médias sociaux, le musée a informé de son actualité 5 200 fans Facebook et 5 000 usagers Twitter.

Étant donné son succès (international), la chaîne vidéo en ligne du musée Boijmans Van Beuningen, ArtTube, partenaire de la chaîne américaine ArtBabble, a été améliorée. À compter de cet été, la programmation d’ArtTube sera assurée par une fédération regroupant le Stedelijk Museum (musée de la ville de Rotterdam), le Gemeentemuseum Den Haag (musée municipal de La Haye), De Pont (musée d’art contemporain de Tilburg) et M HKA Antwerpen (musée d’art contemporain d’Anvers). Chaque musée devra ajouter au moins 8 vidéos par an à la chaîne, qui contient déjà quelque 120 entretiens, vidéos artistiques et mini-documentaires.

Programmes

Le musée a organisé durant le semestre écoulé une vingtaine de projets et expositions, dont plusieurs hors du musée et à l’étranger. De l’exposition vedette De grote ogen van Kees van Dongen (Les grands yeux de Kees van Dongen) l’hiver dernier à la présentation de l’acquisition de Pindakaasvloer (Sol en beurre de cacahuète) de Wim T. Schippers, de l’installation surréaliste de Elmgreen & Dragset à la galerie Onderzeebootloods à l’exposition Schoonheid in de Wetenschap (La beauté dans la science) proposée par le professeur Dr. Hans Galjaard, tous les projets ont attiré l’attention d’un large public. L’attention prononcée accordée par la presse au musée a également été répercutée dans les revues spécialisées et à l’étranger. The One & The Many (L’un & le multiple) du duo scandinave Elmgreen & Dragset, que l’on peut actuellement voir dans les anciens entrepôts du port de Rotterdam (galerie Onderzeebootloods), suscite en particulier une vive attention (de la presse) à l’étranger.

Export
Plusieurs expositions à succès du musée Boijmans Van Beuningen ont voyagé cette année. On a pu voir en début d’année De grote ogen van Kees van Dongen au musée d'Art Moderne de la Ville de Paris (jusqu’au 17 juillet 2011). L’exposition a connu à Paris un grand succès public, avec quelque 140 000 visiteurs. L’exposition de mode The Art of Fashion (L’Art de la mode) de 2009 peut maintenant se voir au Kunstmuseum de Wolfsbourg (jusqu’au 7 août 2011). L’exposition consacrée à Johan Thorn Prikker se promène elle aussi ; elle est présentée jusqu’au 7 août 2011 au Museumkunstpalast de Düsseldorf, partenaire du projet.

Revenus propres
Le musée Boijmans Van Beuningen gère au total environ 140 000 objets dans le domaine de l’art ancien, de l’art moderne et de l’art contemporain, de l’artisanat et du design, ainsi qu’un monument national d’une superficie de 26 000 m². Le musée reçoit à ces fins chaque année une subvention de 9,8 millions d’euros de la part de la commune. Toutes les activités, au nombre desquelles les acquisitions et la conservation des collections, les activités éducatives et l’organisation des expositions, sont ainsi financées en propre par le musée. Celui-ci a par ailleurs généré en 2010 un niveau record de revenus propres de 8,5 millions d’euros, ce qui lui a permis d’approvisionner une grande partie de ses propres revenus – 45 % pour 2010, grâce notamment à BankGiro Loterij, au VSB Fonds, au Prins Bernhard Cultuurfonds, à la Rabobank, à la Turing Foundation et à Unilever. Chaque année, le musée parvient à générer entre 35 % et 45 % de ses revenus propres. Le musée espère pouvoir maintenir ce niveau à l’avenir.

Back